Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1187177
294 
nEsUME 
IIISTORIQU 
des debris pourris anterieurs a cette epoque, a les classer dans un 
ordre methodicjtte, et a etudier les moyens de fabrication abandon- 
nK-s depuis si longtemps. Le musee des Pctits-ilugustins contenait 
fiependzmt encore une quantite eonsiderablc de ces [irecieux restes 
ilepostls dans des caves ou des galetas. Sa dispersion, a un moment 
ou les amateurs de ces sortes d'objets elaient en tiees-petit nombre, 
fut une nouvelle occasion de pertes regrettables. Dans lempresse- 
ment que l'on mit a commencer les travaux de la nouvelle, Ifleole 
des Beaux-Arts, on laissa perdre la majeure partie des objets qui 
n'avaient point ele restitues aux eglises  Cette triste lin d'un musee 
tres-precieux, ce pillage olliciel, enrichit (IÜClQLNPS collet-lions parti- 
culieres. ftujourtllliui, le musec de Cluny, l'onde par l'en du Somme- 
rard, a une epoquc ou lion ifatlaehait qu"unc laible valeur aux 
meubles anciens, est devenu le noyau dluniz collection qui, chaque 
jour, s'enrichit, sous la direction du ministere d'Etat et d'un conser- 
vateur intelligent ct infatigable, M. du Sommerartl, le lils du fonda- 
teur. Blais, quel que soitle zele de l'administration du musee de Clunv, 
cette collection presente des lacunes fort difficiles et peut-etre im- 
possibles a combler. Onyvoitbien peu de meubles des bois anterieurs 
a la lin du xvc siecle : ceux de metal, d'une epofltie plus ancienne, 
plus faciles a conserver, y sont meme fort rares; et ces objets ont 
acquis aujourd'hui une telle valeur, que le musee de Cluny ne peut 
entrer en concurrence avec les riches particuliers qui font des col- 
lections. Il faut donc, lorsqu'on veut eonnaitre les meubles du moyen 
age, fouiller de tous cotes : dans les eglises, dans les musees de pro- 
vince, dans les collections particulieres, et surtout dans les manu- 
scrits. Nos lecteurs ont pu voir, en parcourant ce Dictiomzctire, a 
combien de sources il nous a fallu aller puiser pour donner des 
exemples de meubles anterieurs a Pepoque de la renaissance, et 
comment nous avons du souvent, a deftttit des objets ou de leurs 
representations, nous aider de textes, presque toujours laconiques 
ou tries-vagues. De ce travail il nous est reste une masse considerable 
de documents qui, par leur caractere general, ne pouvaient entrer 
dans nos articles speciaux, mais qui ont cependant, nous osons le 
croire, un veritable interet, en ce qulils mettent en lumiere les lia- 
' Celle restitution ne pouvait etre reelle. Beaucoup (Fäglises auxquelles on avait enleva? 
des fragments präcieux pour composer le Musäe des monuments frungnis n'existaient 
plus; les premiers venus sempnrärent. des objets al leur convenance, et Feglise de Saint- 
Denis herita de tout ce qui ne fut pas cnleve par les plus avisäs, qui revendiquerent une 
possession il laquelle ils n'avaient nul droit.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.