Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1187034
TRÜNE 
282 
cache aux regards humains. Les Romains etaient fort eloignes de 
partager ces idees, et les empereurs tenaient au contraire a etre vus 
et connus de tous; ils paraissaient continuellement en public, dans 
les fetes, dans les occasions qui reunissaient un grand concours de 
monde. Leur siege alors demeurait decouvert, et s'il etait plus eleve 
que les autres, detait autant comme marque de leur dignite que 
pour faire voir leur personne. Mais lorsque les empereurs s'instal- 
lerent a Byzance, ils prirent peu a peu aux Orientaux quelques-unes 
de leurs habitudes, et le souverain s'entoura bientet de mystere. Les 
palais devinrent des sanctuaires dans lesquels on ne penetrait 
qu'avec de grandes diflicultes; le representant du pouvoir ne se 
montra plus aux peuples que comme on montre une chasse vfeneree, 
 n 1 
f": "i.    
RDJ  ii 
f   
l  MIT  
{ä 
avec tout l'appareil et toute la pompe dont on entoure ces objets 
sacres. Les troncs furent entoures de courtines qui demeuraient bais- 
sees, et que l'on n'ouvrait qu'au moment ou 1e prince devait faire 
acte de presence. Ces dispositions durent avoir une influence en 
Occident; mais la les traditions romaines etaient encore vivaces et 
les habitudes des barbares completement oppose-es aux idees des 
peuples orientaux : si l'on prit aux troncs des princes byzantins leur 
decoration, on n'en adopta point la signification mysterieuse; les 
draperies ne furent qu'un ornement destine a donner plus de ma- 
jeste au siege royal, non point un moyen de cacher la personne sou- 
veraine aux yeux de la foule. Les vignettes des manuscrits des X" et 
x1" siecles nous representent quantite de ces troncs entoures de dra-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.