Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186954
TAPIS 
274 
cntierement tendue de tapisseries dont les franges trainent a terre, 
l'action du heros est d'un effet terrible ; mais que Polonius soit 
cache derriere une portierc comme un enfant jouant a cligne-onu- 
sette, Polonius est un niais, et le coup d'epee, l'acte d'un fou en- 
rage. Ilamlct ferait mieux alors d'aller prendre Polonius par les 
oreilles et de le jeter a la porte. C'est ainsi que, sur nos theätres, la 
mauvaise mise en scene d'anciens chefs-d'oeuvre altere la pensee du 
poete. Ceci dit sous forme de parenthese. 
Ces vastes pieces tendues de tapisseries etaient trop peu süres 
pour la vie intime; cela explique pourquoi, dans les chateaux, on 
reservait presque toujours, pres des grandes pieccs, de ces reduits 
etroits ou l'on pouvait s'enfermer lorsque l'on voulait se livrer a 
quelque entretien secret ou lorsqu'on cherchait la solitude. Dans 
Pinterieur meme des grandes pieces, on etablissait des cloteis (voyez 
ce mot), qui, le plus souvent, n'etaicnt fermes que de tapisseries. 
C'est au moyen de ces clotets que l'on pouvait donner a coucher a 
beaucoup de monde dans des chatcaux pourvus d'un tres-petit 
nombre d'appartements. La grand salle etait alors un veritablc dor- 
toir divise en cellules par des cloisons d'etoffc. 
Les tapisseries les plus riches etaient pessedecs par les eglises. 
Comme nous l'avons dit plus haut, ces tapisseries etaient exposees 
dans les choeurs et meme dans les nefs a l'occasion de certaines fetes 
religieuses. De ces tentures, il ne nous reste rien qui soit anterieui" 
au XV" siecle, si ce n'est la tapisserie de Baveux, attribuee a la reine 
lllathilde, femme de GUllltlLllTlO le Conquerant, et qui est certaine- 
ment un monument de la seconde moitie du x16 siecle. Cette tapis- 
serie n'est qu'une longue bande de canevas sur laquelle des exiene- 
ments relatifs a la conquete dlflngletcrre par les Normands sont 
brodes sans fond. ll y a tout lieu de supposer qu'elle etait destinee a 
decorer le choeur des chanoines comme une frise continue accrocher: 
pendant certains jours de Fennec 1. La collection Gaignercs de la 
bibliothequc Bodleienne a Oxford contient une suite de tapisseries 
fort belles, du xnie siecle, qui existaient encore dans Feglise Saint- 
Medard en l'Ile, a Paris, au commencement du dernier siecle, et 
figuraient la legende du patron de Peglisc. 
En 1483, Louis Baguier, chanoine de Paris, devenu eveque de 
Treyes, donna a son eglise quatre grandes pieces de tapisserie qui 
representaient plusieurs sujets de la vie dc saint Pierre ct les ligures 
1 Voy. Un mot sur les discuss. relat. d l'origine de la tapisserie de Bayeur, 
Caumont (Bullel. monum., L. VIII, p. 73).  
vil? 
de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.