Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186708
249 
TABERNACLE 
a gracieuse pyramide garnie de crochets. Deux etnges superposes 
a dans la hauteur d'un joli tourillon sont perces sur chaque face de 
a fenetres d'une delicatesse extreme dans le genre flamboyant. Ces 
a etages sont separes l'un de l'autre par une rampe simulee, dans le 
a meme style que les fenetres..... Tout porte ä croire que ce 
a tabernacle est ä peu pres du temps de Louis XII. Uetage inferieur 
a etait destine ä contenir les hosties, et Petage superieur pouvait 
a servir d'exposition. v Ces descriptions et l'exemple que nous don- 
nons (Hg. 2) indiquent assez quelle eltait la forme habituelle de ces 
sortes de meubles, poses, comme le disent Thiers et Pabbe Lebeuf, 
plutot ä cote des autels que sur les retables. 
Pour les tabernacles suspendus, et qu'on designait sous le nom de 
suspensions, ils etaient frequents, ainsi que nous l'avons dit, dans 
les eglises cathedrales et monastiques. Mabillon, "Fhiers, le sieur de 
G2 
Moleon, Pabbä Lebeuf, citent un grand nombre de ces sortes de 
tabernacles, dont la forme la plus ordinaire etait celle d'une colombe 
Posee sur un plateau suspendu par trois chainettes et une chaine 
Principaleäune crosse de bronze ou memc d'argent dore. Nos 
Inusees conservent encore un assez grand nombre de ces taberna- 
r  32
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.