Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1184193
 ARMOIRPJ j  16  
du bas sont simplement ajourecs, sans tringlettes. Nous donnons 
(fig. '17) Pexlremite de l'une d'elles. La construction de ce meuble 
KL 
z 
a? 
WEÄZ 
7 
est fort simple. Les montants ne sont pas des poteaux carres, 
mais des madriers de '10 ccntimetres de face sur 5 centimetres 
 dääpaisseur, relies par des traverses sur les- 
 13 quelles une moulure (lig. '18) est (rlouee. Une 
 lfrise a jour (19) couronne la traverse supe- 
 rieure entre les tetes des montants. Le banc 
 et les cotes du meuble sont formes de pan- 
 neaux presentant des parchemins pllÜS. On 
 remarquera que les montants sont termines 
4L  par des fleurons A dont la face anterieure 
 seule est ornee de crochets sculptes aux de- 
pens de Pequarrissage du bois. (les armoires 
sont disposees pour la piece qu'elles occupent. Celle-ci est boisee 
ainsi que ie plafond, dont les nerfs saillants viennent retomber sur 
des culs-de-lampe sculptes representant divers personnages. 
Generalement, les ferrures des meubles, toujours apparentes, sont 
etalnees, peintes ou dorees, for-gees avec soin. C'est surtout a partir 
du xvt sieele que les entrees de serrures des meubles sont richement
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.