Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186462
229 
RELIQUAIRE 
M. Arondel possedait un precieux reliquaire de ce genre qui date 
de la premiere croisade de saint Louis  Ciest un triptyque Ce bois, 
recouvert, en dedans et en dehors, de lames de cuivre repoussees 
a Fetampe, gravees et dorees. Les trois plaques interieures, dont 
nous donnons l'ensemble au tiers de Pexecution, representent, au 
sommet, le crucificment, avec saint Jean et la Vierge, le soleil et la 
lune et deux anges pleureurs (figx 10). Derriere saint Jean est un 
chevalier arme et agenouille ; dcrriere la Vierge, une femme egale- 
ment agenouillee : ce sont les deux personnages qui ont du recueillir 
les reliques et qui les ont fait enchassei" dans ce reliquairiz portatif. 
Au sommet de la plaque de droite est un saint Jean Bouche-der assis 
devant un scriptionale; une main sortant dlune nuee le benit. Au 
sommet de la plaque de gauche sont representes la visitation et saint 
Zacharie. Au-dessous de ces sujets sont percees, dans les plaques de 
cuivre, une quantite de petites ouvertures en forme de roses ou de 
fenetres, renfermant des fragments colles sur le bois qui fait le fond 
de ces ouvertures. Des inscriptions grarvees surmontent chacune de 
ces petites cases et indiquent ce qu'elles contiennent: ce sont des 
reliques de sainte lflisabeth. de saint Zacharie, de saint Jean Chry- 
sostome; des parcelles de pierres du Calvaire, du saint sepulcre, de 
la grotte ou Jesus s'est desaltere, du rocher du mont des Oliviers 
ou Dieu pleura, du bloc sur lequel saint Georges eut la tete tran- 
chee, de la colonne ou le Christ fut attache; des fragments de la 
creche, de la porte Noire, etc. Ces reliques sont au nombre de 
trente-six. 
Nous donnons (fig. il) un detail, grandeur dbxecution, de l'un 
des compartiments du reliquaire, et (fig. '12) la copie, cgalement 
grandeur dexecution, du chevalier agenouille. La partie externe du 
reliquaire est couverte de gravures represenlant un losange dans 
lequel apparaissent des fleurons, des fleurs de lis et des tours de 
des preuves materielles Il n'y a nul danger aujourd'hui Z1 visiter YEgypte et les Alpes, 
mais c'est un merite dans le monde (l'avoir vu beaucoup de pays, et l'on en rapporte 
des preuves. Le plaisir de raconter les evenemeuts et les dangers du voyage citait aussi 
vif chez les croises que chez nos pelerius savants ou desmuvres. Pendant la bataille 
de la Massourc, Joinvill: rapporte a que le bon conte de Soissons se railloit avec lui, et 
a disoit : Senneschal, lessons crier et braire cette quenaIllfz. Et "par la creffe Dieu, 
r: ainsi qu'il juroit, encores parlerons-nous vous et moy de cette journee en cham- 
n bre devant les Dames. n Pelerins du moyen tige et touristes peuvent se donner la 
main. 
' M. Arondel a bien voulu 
mettre de le faire graver. 
cmnmuniqner ce präcieux petit meuble et nous per- 
HOÜS
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.