Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186365
219 
RE LIQUAIRE 
chef est fait de lames d'argent clouees sur un bois dur. La coiffure 
et les moustaches du saint sont ornees d'arabesques, ainsi que la 
bordure du collet. Le buste est monte sur un piedouche carre, sur 
lequel est represente en petit relief le martyre du saint. Ce monu- 
ment parait dater du 1x5 ou xc siecle. La cathedrale de Vienne en 
Dauphine conservait le chef de saint Mauricc, lequel etait d'or cou- 
ronne de pierreries ; ce reliquaire datait du IXÜ siecle  Comme tra- 
vail de repousse, un des plus beaux chefs que nous connaissions se 
trouvait dans la collection de M. Louis Fould. C'est la une oeuvre 
d'une grande valeur : nous ne connaissons pas la provenance de ce 
monument, qui appartient aux premieres annees du XIIIQ siecle, et 
est de cuivre tort epais, cornpletement repousse au marteau; les che- 
veux seuls sont retouches au burin. Notre gravure (Pl. VIl) repro- 
duit le reliquaire, chef de saint Oswald, qui est depose dans la cathe- 
drale de Hildesheim (Hanovre). Ce reliquaire est un des plus 
remarquables parmi tous ceux que le X1116 siecle nous a laisses. Il est 
d'argent repousse. La couronne est ornee de perles et de pierres 
dures. Dans les huit tympans du dome sont figures en gravure rem- 
plie d'un mastic noir les quatre evangelistes et les quatre fleuves du 
paradis. Au-dessous, dans les huit faces du piedestal, des rois saints. 
Sur le listel est gravee l'inscription suivante : R. ISTO  REX. 
PIVS. OSWALDVS. SESE. DEDIT. ET. SVA. XPO. LICTORI. 
Q. CAPVD. QVOD. T. AVRO CONDITV. Les fonds des rois sont deli- 
catement nielles, ainsi que les bordures du socle. Cet ouvrage est 
de travail rhenan. 
Le tresor de la cathedrale de Laon etait singulierement riche en 
reliquaires. Plusieurs de ces reliquaires figuraient des images de la 
sainte Vierge portant de petits vases, des medaillons contenant de 
precieuses reliques; d'autres avaient la forme de petites chasses; 
beaucoup etaient de cristal, afin de permettre de voir les reliques 
qu'ils renfermaient. Dans l'inventaire de ce tresorg, on remarque un 
magnifique reliquaire servant en meme temps d'ostensoir3, plu- 
sieurs statuettes, et des reliquaires (monstrances) en forme de can- 
delabre, des coffrets (pixides), des boites en forme de boule, de 
croix, etc.; des couronnes autour desquelles etaient suspendus de 
petits vases et des medaillons contenant des reliques. Le nombre 
des reliquaires du tresor de Laon s'elevait a pres de cent quatre- 
' Bärodi, Histoire de saint Sigismond, p. 364. 
2 Inventaire du träsqr de la calhddrale de Laon, publie par Edouard Fleury, 1855. 
3 Voyez p. 4.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.