Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186171
PRIE- 
-DIEU 
202 
Il est question, dans Pinventairc du träsor de Fägliso de Sainte- 
Madelaine de Genäve, de poäles mortuaires brodäs de dauphins d'or 
et d'ar1noiries. 
PRIE-DIEU, s. m. Sorte de pupitre destine ä la priere. L'usage 
de ce meuble niest pas ancien, et ne remonte pas au dela des der- 
nieres annoes du xve siecle. Jusqifalors, lorsqu'on disait la priere 
du soir ou du matin, les seigneurs se rendaient avec leur famille et 
leur monde dans la chapelle du ehäteau, les bourgeois dans la salle 
principale de la maison; la on slagenouillait a terre ou sur des 
tapis et des coussins. Les eglises n'avaient ni chaises ni bancs; on 
se tenait debout pendant les offices ou a genoux. sur les dalles. Mais, 
N Z 
a) { 
  j  "I" 
 MM M 
iffÜTfl 
X) 
a la fin du xvt siecle, lorsque les habitudes de luxe et de confort 
commencerent a se repandre dans toutes les classes de la societe, 
on placa des bancs dans les egliscs, des prie-Dieu dans les oratoires 
et chapelles des chatcaux pour les seigneurs. Des oratoires, ces 
meubles penetrerent dans les chambres a coucher ou les retraits 
(cabinets) y attenants. La pricrc cessant dletrc commune, chacun 
voulut avoir un meuble particulier pour la dire a son aise. Les prie- 
Dieu de la fin du xve sieclc ct du commencement du xvfnc sont pas
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.