Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186159
L venus j  200  
  Item ung aultre drapt pert seme a figure de Madellenc.    
a ltem ung drapt de vellours noir et la croys de damas roge iigure 
a a frenges l. 11 
Si les parements d'autel etaient souvent tres-riches en broderie 
ou ornes de peintures, ceux des retables ne lletaient pas moins. On 
voit, dans le musee du Louvre, un parement de retable de soie 
peinte d'une tries-grande dimension et provenant de la cathedrale de 
Narbonne (voy. RETABLE). Le musee du Grand-Jardin, a Dresde, 
conserve deux parements d'autel däitoffe brodee; l'un d'eux, qui 
date de la lin du X1116 siecle, represente un arbre de Jesse, dont les 
figures et ornements sont delicatement traces par la broderie sur une 
etoffe de lin blanche; l'autre appartient au commencement du 
XIV" siecle; il est brode de soie de couleur et d'or sur toile. Le centre 
de ce beau parement, qui appartient a Pecole francaise, represente 
le couronnement de la Vierge; a la gauche du Christ est saint Jean- 
Baptiste, et a la droite de la mere de Dieu saint Jean Fevangeliste 2. 
Piganiolä ditavoir vu, dans la sacristie de Peglise des Dominicains 
aToulouse, un parement d'autel en broderie or et argent avec fleurs 
au naturel; il vante fort cet ouvrage, mais ne nous en donne pas la 
date.  
L'usage des parements dhutcl s'est conservä jusqukz nos jours; 
on les change suivant les fätes de Pannäe. 
On disait clocunbre de pareovnent pour chambre de parade. 
PLACET, s. m. Tabouret pour s'asseoir. Ce petitA 
ce nom quTm la fin du xvl" siäcle (voy. QUARREL). 
meuble ne prit 
POELE, s. m. [poisle, pelle (de gaaltiunz. drap d'or ou de soie)]. 
Voile que l'on suspendait en signe d'honneur au-dessus de la tete 
des grands personnages, et que l'on posait sur des reliquaires lors- 
qu'on les transportait hors de Feglise. Quand Guillaume le Bfllüfd 
fait promettre a Ilarold de lui livrer PAngleterre a la mort du roi 
Edouard, afin de donner plus de solennite a son serment: 
A Baieues, go solcnt dire, 
Fist assembler un grant conci 
les anciens dvächäs de Genävc, 
du musäc du Grand-Jardin de 
' Ilist. de Parchit. sacräe du ne au x" siäcle dans 
Lausanne et Sion, par  Blavignac, 1853, chap. m. 
5 Ce parement est fort bien gravä dans le Catalogue 
Drcsde (Drcsde, 1852). 
a Nouv. descripl. de la France, t. VI, p. 274-.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.