Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186119
OREILLER, s. m. (or-illier). Sac düätoffe carrä, rembourrä de laine 
ou de plume, que l'on posait ä la täte du lit. 
Uoreiller crollc (tombe) et cil est estormisi. 
les oreillers ne 
Si les matelas des lits ätaicnt richement couverts, 
Felaient pas moins. 
a  Pour. I. orillier de veluyau (velours) vermeil sernc de perles 
a dlürient losengie dlfmrmoyerie de France et de Bourgoignc, et y a 
m arbreciaux d'or, et y faillent (manquent) les 4 boutons de perles 
(4 des 4 corneiz et '15 autres perles que ledict Estienne doit rendre? a 
Ce n'etait la, comme on l'entendre facilement, qu'un oreiller de 
parade; mais cependant, pour l'usage habituel, les oreillers etaient 
souvent couverts de broderies et faits d'etoffe de soie (voy. Lrr). 
E 
PARAVENT, s. m. [cl0tet, eperon (espemm), ote-vent]. Les 
appartements des chateaux etaient tres-vastes, et, bien que les portes 
fussent ctroites et basses, les fenetres rares, les murs cpais, les 
cheminees enormes qui chauffaient les piccos reservecs a Fhabita- 
tion etablissaient un courant d'air fort genant. Il est un fait digne 
de remarque d'ailleurs: les hommes habitues a la vie en plein air, 
du moment qulils senferment dans une chambre, tiennent a etre 
bien clos. Nos paysans, qui passent tout le jour aux champs, sitot 
rentres dans leur chaumiere, ferment portes et fenetres et craignent 
plus les courants d'air que les personnes qui vivent habituellement 
dans Pinterieur des appartements. Les habitants des chateaux et 
maisons du moyen ägc prenaient toutes sortes de precautions pour 
a Li Romans de Garin le Lohevfain. 
 lnvent. de l'argent. dressä en 1353 (Comptes de Fargenterie des 
au xxv" siäcle). 
rois de 
France
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.