Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186100
195 
NATTE 
l'autel , elle est de couleur, bordee d'un galon et drapee; la seconde 
porte une bordure avec ecussons armoyes et franges; et enfin la 
troisieme, qui parait etre le corporal, tombe sur les cotes; elle est 
blanche, avec fines bordures et petites franges aux extremites. 
Les nappes d'autel ornees d'ecussons armoyes paraissent avoir 
ete assez communement adoptees 11 partir de la fin du xmt siecle. 
En effet, dans l'inventaire des meubles de la comtesse lllahaut 
d'Artois, de 1313  nous lisons: a Item une nape d'autel, paree 
a d'une pareure des armes d'Artois et de Beaugiu, tout a pelles, ou 
a pris de 11 c. lib. a Ces nappes sont souvent designecs, a cette 
epoque, sous le nom de tenailles: a Item Il touailles d'autel, ou 
a pris de XL. s.  
Ce ne fut qu'a dater du xve siecle que l'on attacha aux nappes 
d'autel des ouvrages de {il 51 jour, des guipures; mais, a cette 
epoque, ces ornements n'etaient attaches qu'aux extremites de la 
derniere nappe tombant des deux cotes de l'autel. Quant a la seconde 
nappe, elle n'etait bordee souvent sur le devant de l'autel que par 
une petite frange de {in or de deux ou trois doigts de haut. Le sire 
de blauleon dit, dans ses Voyages liturgiques en France pendant le 
siecle dernier, avoir vu encore une certaine quantite de ces nappes 
frangees d'or. 
NATTE, s. f. Treillis de joncs que l'on posait sur les planchers 
des maisons et chateaux. 
a A Regnaut Laucon, nattier, pour avoir livre et assiz audict 
a Louvre en la chambre a parer du roy, devers la Fauconnerie, et 
a en la chambre a parer de la royne, dix toises et demys de nattes 
a en reparation 2. v 
On posait aussi des nattes sur les bancs et les coffres servant de 
sieges dans les salles des palais. Les lits (chalits) des prisonniers 
etaient couverts de nattes. 
' Publ. par M. Le Roux de Lincy, Biblioth. de l'Eco1c des chartes, 30 srärie, t. 
p. 53.  
i Comptes des däpenses fautes par Glmrles V, pub]. par M. Le Roux de Lincy.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.