Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186083
1193 
NAPPE 
etaient representees l'assomption de la Vierge, des fleurs et figures 
avec bordure dI-carlate; de celles donnees par Leon III a la menue 
eglisc, et qui reprcsentaient, l'une la Nativite en broderie, l'autre 
des tigures de griffons sur toile ecarlatc, des roues ornees de clous 
d'or, etc.; la troisieme, l'histoire de la passion, donne-c a lääglise de 
Saint-Laurent; et enfin des trois autres donnees a la basilique Saint- 
Paul: la premiere, de soie blanche, avec des clous d'or et l'histoire 
de la resurrection ; la seconde, de soie a clous d'or, avec l'histoire 
de la nativitc et des saints Innocents, etla troisieme, dlicarlate, avec 
l'histoire de l'aveugle-ne et une resurrection. Thicrs considere aussi 
ces nappes d'autel comme servant cgalement de parements; et, a 
l'appui de son opinion, il cite une nappe d'autel existant de son 
temps dans Peglise de l'abbaye de Chaise-Dieu en ltuvergne, laquelle 
 couvre le dessus, le devant et les cotes du grand autel v. Guil- 
laume Durand, mort a la fin du XIIIE siecle, ne parle que de deux 
nappes sur les autels, pour marquer l'habit du corps et celui de 
l'esprit, et le corporal, de son temps, etait une de ces deux nappes. 
Toutefois l'ordre de (liteaux mettait, des le X118 siecle, trois nappes 
sur les autels de ses eglisesä 
Depuis le xvc siecle, les rubriques des missels et des ceremoniaux 
veulent trois nappes sur les autels, ou deux au moins, dont une 
pliee en deux. Le synode dälngers, en 1507, et le concile provin- 
cial de Toulouse, en 1590, ordonnent absolument de mettre trois 
nappes sur les autels. 
Quant a la forme donnee a ces nappes d'autel, nous ne pouvons 
en prendre une idee que d'apres les bas-reliefs ou vignettes des 
manuscrits, les eglises ayant depuis longtemps perdu ces couver- 
tures sacrees. Or, les plus anciennesrepresentations d'autels que nous 
connaissions en France indiquent une nappe tombant des deux cotes 
de l'autel jusqu'a terre, et, par-dessus, le corporal plie. 
Nous avons donne des copies de ces autels dans le Dictionnaire 
d'architecture (voy. le mot AUTEL, fig. 6, 7, 19, '19, 91 12H22), et 
ces exemples appartiennent a des monuments des x1", X119, xm" et 
xve siecles.  
Mais voici (fig. l) un autel tire d'un manuscrit de la fin du 
xlue siecle 2 qui indique d'une maniere precise les trois nappes. Celle 
du dessous tombe sur le devant jusque moitie de la hauteur de 
4 Uzs, c. 53. 
i Manuscr. de PApocalypse, appartenant ä M. B. Delessert. Ouverture du cinquiämg 
sceau; sous l'autel sont les ämes des martyrs, qui demandent vengeance au Seigntaur. 
1.  "Z5
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.