Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186075
NAPPE 
192 
ditions de la liturgie primitive, on mettait aux quatre coins de la 
table de Ytltllül quatre morceaux de drap qu'on appelait evzmgelistes, 
parce que, dit 'l'hiers dans ses Dissertations sur les parincipattnc 
autels des eglises, a le nom et l'image de chacun des quatre evan- 
a gelistes y etoient..... Sur ces quatre morceaux de drap, on mettoit 
a une premierc nappe appelee ad carnemi, parce qu'elle est la ligurc 
(r du linceul blanc dans lequel le corps de Notre-Seigneur fut ense- 
cr veli.... Sur cette nappe, on en mettoit une autre de fil plus delie, 
a parce qu'elle represente la gloire du fils de Dieu assis sur l'autel 
cc comme dans son trone..... EHÜII, on mettoit par-dessus ces quatre 
a morceaux de drap et ces deux nappes un corporal, qui estoit 
a tout ensemble la figure de la mort et de la resurrection de J esus- 
(a Christ. a 
Cliezles Latins, dans les siecles primitifs, les traditions sont moins 
precises ; il est question souvent de nappes de soie. 
Saint. Sylvestre (LV0 siecle) fut le premier qui ordonna que les 
nappes d'autel fussent de linge blanc et non de soie teinte; et 
cependant Gregoire de Tours, sur la fin du V10 siecle, parle de 
nappes d'autel de soie 1, a propos d'un songe qu'il eut: a Putabam 
a me quasi in hac basilica sttcro-sancta missarum solemnia cele- 
(c brare ; cumque jam altarium cum oblationibus pallie serico 
a eoopertum esset..... a Enlin, Polydore Virgile dit? que ce fut 
Boniface lll (Vlle siecle) qui, lc premier, ordonna que l'on couvrirait 
a l'avenir les autels de nappes blanches; cependant Thiers 3 ne con- 
siderc pas le texte de cet auteur comme faisant autorite, et il ajoute 
(Yapres Anastase le Bibliothecaire, que l'empereur Constance etant 
venu a Rome, et ayant visite Peglise de Saint-Pierre, il y lit present 
d'une piece de drap d'or pour couvrir l'autel..... Que le pape Zacha- 
rie lit faire une couverture de pareille etoffe pour le meme autel, sur 
laquelle il fit representer la nativite de Notre-Seigneur, et qu'il l'en- 
richit de pierreries. Mais ces nappes etaient plutot des parements 
d'autel que des nappes, comme celles adoptees depuis le xvt siecle; 
car ces couvertures tombaient sur le devant de la table, et il est pro- 
bable que les broderies et les pierrcries se trouvaient sur la face 
vue de cette couverture. Nous penchons a croire qu'il en etait de 
meme des nappes d'autel donnees par le pape Adrien I" a la basi- 
lique de Sainte-Marie-Majeure, nappes de toiles d'or sur lesquelles 
' Ilist. Frang, lib. Vil, cap. xxxl. 
2 De inventer. revt, lib. V, cap. v1. 
3 Dissert. sur les principauw autels des äglmes, chap
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.