Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1186065
NAPPE, s. f. Pieäco de toile ou de lin que l'on posait sur les tables 
51 manger, sur les dressoirs et les crüdcnccs (voy. ÜREDENCE, DRES- 
SOIR, TABLE). 
"EL sur ce point on apporta la nappe, 
0h il congneut que le diner s'advancc 
Les nappes de tables a manger, et principalement celles que l'on 
etendait sur les tablettes des dressoirs, etaient souvent tres-riclies, 
en linge damasse, avec bordures de velours ct or, franges et 
soie, etc. Les nappes de table etaient doubles comme aujourdlhui, 
celle du dessous tombant jusquTt terre, celle du dessus, le napperon, 
couvrant le milieu de la table et ne la debordant pas. Le plus beau 
linge de table damasse se tissait a Caen; on l'appelait linge de haule 
lice. a Les artisans telliers, dit le sieur de Bourgueville, y repre- 
 sentent toutes sortes de fleurs, bestes, oyseaux, arbres, medalles, 
(a et. armoiries de roys, princes et seigneurs, voire aussi naifvenient 
(4 et proprement que le plus estime paintre pourroit rapporter 
(t avecques son   
(t Or demande lebonholnmc, des nappes, des touailles (serviettes) 
(t ouvrees ctblanches : mais on lui rapporte qu'il n'en peut point 
(t  v 
Aujourddiui, on met sur les autels des eglises trois nappes, et 
autrefois la nappe de dessus devait descendre des deux cotes jusques 
a terre. Dans FEgIise grecque, qui conservait religieusement les tra- 
' Les Lamentations Bourrien, H. Bande (xve sibcle). 
2 Les Recherches et Antiquilez de la ville de (Jaen, par C. de Bourgucville, sieur de 
Bras, 1570.  
3 Les Quinze joyes de mariage (xvo sibclc), ädit. Janct, 1853, p. 77. Le muL de zouatlte 
zfcmploie encore, dans lc midi de la France, pour serviette. 
a Puis prens ton vaisscl (graal) et le mots 
fcSllS1nllIblc.......   
Et lä, en droit te serras tu 
Et le cuevrc d'une touaille. n 
  
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.