Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1185967
481 
LUTRIN 
position genärale est d'ailleurs semblable 51 celle des lutrins fran- 
gais dont nous venons de presenter quelques exemples 51 nos lec- 
tours. 
Nous avons dit qu'outre les lutrins fixes places au milieu des 
chwurs, les eglises en possädaient dlautres plus legers, facilement, 
transportables, que l'on placait sur les jubäs, a Penlree des choeurs, 
pour lire Pepitre et Fevangile, ou suivant les besoins du culte. Ces 
meubles, tres-silnples de forme, generalement fabriques en fer, ont 
echappe au vandalisme du dernier sieele et aux devastations de la 
revolution. Nos eglises en possedent un assez grand nombre encore 
utilises aujourdlhui. 
Un des plus anciens et des plus interessants par sa forme que 
nous connaissions est certainement le lutrin de fer que l'on voit 
dans le choeur de la eathedrale de Narbonne. Il ne se compose que 
de deux tiges adroitement combinecs pour obtenir en meme temps 
une grande legerete et une assiette parfaite sur le pave de Peglise.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.