Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1185857
LITIIÜIRE 
1 '74 
(r et les las de ladicte litiere; sept quartiers dlun marbre brun de 
a graine a faire rayes, cousues doubles, pour mettre dessoubs les 
a clouxysept aunes d'un autre marbre de Saint-Odmer, a faire une 
c housse dessus et deux mantellez pour ladicte litiere; huit aunes de 
a toille bourgoisc pour faire une autre housse et deux mantellez. Il 
a est donne 140 l. par. a un certain Robert de 'l'1foies, pour le fust 
a (le charronnage) d"icelli1 litiere, pour la peinture, pour les clous 
a dores et autres quiy appartiennent, pour les pommeaux, aneaux 
a et cheviletcs a fermer ladictelitiere, tout de cuivredore, et pour 
a le hernois de deux chevaux, c'est assavoir selles, colliers, aval- 
c loucres et tout ce qui y appartient pour ledit hernois, fait de 
a cordouan (de cuir de Cordoue) vermeil, garnis de clos dorez, ct les 
c argons devant et derriere pains de la devise de ladicte litiere; un 
a tapiz provenant du mobilier de la reine; deux pieces de vclluau 
a (velours) vrermeildes fors, cieux pieces de cendal verd des larges, 
c un quartier et demi de drap d'or et une demi-aune de camocas 
a (Youtremer.  _v      
Olivier de la illarche, dans -ses M emofires, raconte comment, pen- 
dant les fetes donnecs a la cour de Bourgognel, lors du mariage 
du due Charles avec lllarguerite dlYork, soeur du roi dÜXngleterrc, 
le batard de Bourgogne, qui avait ele blesse dans un tournoi, se lit 
toutefoisapporter en litiere couverte de drap dlor cramoisi: c.  et les 
a chevaux qui portoyent la litiere estoyent enharnaches de mesmt-i, a 
a gros boullons diargcnt dores. lletoit, ajoute-t-il, dedans sa litiere, 
c vestu dlune moult riche robe d'orfevrerie. Ses archers marchoyent 
a autour de sa litiere, et ses chevaliers et gentils-hommes autour _de 
a luy; et certes il entra dedans la lice, selon le cas, si pompeuse- 
a ment et par si bel ordre, fiulil ne sembloit pas estre un bastard 
a de Bourgongnc, mais heritier d'une des plus grandes seigneuries 
a du monde. En cette ordonnance se lit amener jusques a l1llll0l1l'l.l 
a qu'il avoit fait faire a ce propos au bout de la lice, sur lequel hourd 
"a fut salitiere posee, et fut "soudainement close et baillee; tellement 
a qu,il fut hors du danger de toute presse de chevaux. x 
 Le meme auteur decrit la litiere du seigneur de Ravestain qui 
eligure dans lesmemes fetes. a Suyvant ledictchevalier, dit-il, venoit 
a la personne de monsieur Havestain en une litiere richement 
a couverte de drap dbiicramoisy. L_es_ pommeauxde ladictelitiere 
v estoyent d'argent, aux armes de mondict seigneur de Ravestain, et 
a tout le bois richement peinct, aux devises de mondict seigneur.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.