Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1185785
169 
LIT 
a couvertoirs, et la couchette estoit couverte comme les grands liets, 
a et estoient touts les licts rebrasses (releves), comme pour s'y cou- 
a cher; mais les couvertoirs d'ermine estoient si hault que l'on ne 
a voyoit point les draps; sinon au chevet, et estoit ledit chevet cou- 
r vert de drap de crespe (batiste); sur chaque grand lict avoit sur le 
a chevet un carreau; et estoient. lesdicts quarreaux de trois quar- 
(t tiers de long et de deux de large ou environ..... v La couchette 
etait a roulettes, et placec devant le feu. 
Il ne parait pas que l'on fit, avant le xvle siecle, des lits a colonnes; 
les ciels et courtines etaient, avant cette epoque, suspendus aux 
murs ou au plafond. Voici (fig. 6) un grand lit dispose comme ceux 
que decrit Alienor de Poitiers, avec couverture de riche etoffc vio- 
lette rehaussee dlor et courtines de drap d'or ; les draps sont blancsl 
et tombent, ainsi que la couverture, jusquta terre. 
Au xvc siecle, on employait deja la plume dans la confection des 
sommiersg; pour les matelas, ils etaient rembourres de cosses de 
poisa, de paille 4. Il n'est pas fait mention de laine ou de crin. 
Chez les paysans et les petits bourgeois, le lit servait souvent a 
toute la famille. Pere, femme et enfants reposaient ensemble. 
Outre les lits de repos, il y avait des lits de parade, et des lits sur 
lesquels on s'asseyait ou l'on sletendait comme sur nos sofas, mais 
qui nüätaient pas faits pour se reposer la nuit entre des draps. 
Li nobles duc d'Anjou n'i fist arrestement; 
En sa chambre mena roi Henri vistement : 
Sur .i. lit sont assis qui fut de parement, 
Lä li compta li rois tout son demainement. 
 
Un etait dans l'usage aussi, pendant le moyen äge, de dresser des 
lits de parade dans une piec-e precedant la chambre a coucher d'un 
prince ou d'une princesse. Au Louvre, il y avait la chambre de pa- 
rade du roi, dans laquelle il ne couchait point, mais ou se trouvait 
cependant un grand litrichement garni. (Yetait dans ces chambres 
que lion recevait certaines personnes de la cour qui n'entraient pas 
' Le Rormuläon, manuscr. du xv" siüclc, n" 6984-, Biblioth. nat. 
1 a A deux sols la livre. n (Däcor. et ameubLdzL palais abbat. de Saint-Bgrtffn 
aux xve, xvr" et Xvlle siäcles, Docum. hisL, Bull. monum. des conzit. hist., janvier 1851.) 
J a Pezats de pois ä quatre sols la botte. n (Ibid.)   
' a Gluis ä deux sols six deniers par matelas. n (IbirL) 
5 Chron. de Bertr. du Guesclivr, poäme du Xlve siücle, vers 13088 et suiv. (Coll. des 
docum. inäd. sur Fhist. de France.)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.