Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1185766
LIT 
 La chambre de Madame a (Isabelle de Bourbon, femme de 
Charles le 'l'emeraire, alors comte de Charolais), dit Alienor de 
Poitiers dans ses Honneurs de la cour, a estoit grande et y avoit 
a deux grands licts l'un emprez l'autre dlun rang, et au milieu des 
(c deux licts y avoit une allee (ruelle) bien de quatre ou cinq pieds 
(K de large... Item il y avoit un grand ciel de drap de damas verd, 
a lequel ciel comprenoit tous les deux grands licts, et y avoit cour- 
a tincs de demi-satin verd tout autour ceste entree des deux licts, et 
a lcsdictes courtines estoient cousues au ciel, et ne couvraient point 
a celles des pieds, et nlapprochoient point l'une l'autre d'aussi 
a large que Fallee (ruelle) estoit entre les deux licts; les franges 
a qui estoient autour des gouttieres (lambrequins) du ciel estoient 
(c de soie verde. 
a Aux pieds de deux grands licts estoient lesdites courtines a 
a annelets (anneaux) pour courre toutes deux, joindans (joignants) 
a ensembles, quant on vouloit; et estoient lesdictes courtines tendues 
x aussi hault que le ciel; et a deux ou trois pieds loing des autres 
a courtines, et quand on vouloit on les clooit tout prez, que llon ne 
(c voyoit point Pallee entre lcsdiets licts, mais de jour elles estoient 
a ouvertes, autant que Pallee entre les deux licts portoit. 
a Au milieu des deux grands licts, il y avoit une pareille courtine 
a (de separation), laquelle estoit troussee tout hault,comme l'on 
v trousse courtines, et estoit toute serree au bout (de Pallee) dessus 
v la chaire (placee entre les deux lits a la tete), et cette courtine 
a n'estoit jamais tendue. Ces trois courtines dont j'ay icy parle (une 
a entre les deux lits et les deux autres des deux cotes exterieurs) on 
a les appelle travcrsaines; et ay ouy dire que quand la royne de 
a France gist, elle en a une plus, et est au travers de la chambre 
(K (comme paravent) : mais hl" la duchesse de Bourgongne ne 
a lllme de Charrolois sa belle-fille n'en avoient que trois, comme cy- 
 dessus est escript. 
 a La couchette 1 estoit tendue d"un pavillon quarre aussy grand 
a que la couche estoit, aigu amont et avoit audit pavillon tout autour 
a courtines de satin verddesquelles estoient cousues audict pavillon, 
a mais aux deux costez les courtines estoient fendues pour les lever 
a de quelque ceste que l'on vouloit, et estoit le dessus dudict pavil- 
a lon de damas verd, comme le ciel des licts..... Les deux grands 
a licts et la couchette estoient couverts d'ermines arminees (mou- 
' Cette couchette ätait disposäe dans la chambre quelques jours avant l'accouchement 
de la princesse; citait ce qu'on appelle aujourd'hui le lit de misäre.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.