Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1185734
LIT 
1M 
 La dame s'en vint en sa meson. Il fu tart; li feus futbiaus et ardoit 
a clcr, et li lit furent bien pare de belles coutes pointes, de biauz 
a tapis; et la dame fu vestue d'une pelice d'escureus toute fresche. 
(c Maintenant vint li sires de chacier; ele se leva contre lui, si li oste 
a sa chape, si li volt oster ses esperons, si s'obeist moult il li, et 
a aporte .i. rnantel d'escarlate ferre, et li met a ses espaules, et apa- 
a reille une chaieice (approche un siege), et li sire s'i asiet; d'autre 
a part s'asiet la dame sor une sele. Et li chien vindrent de toutes 
a parz, si s'en monterent sur les liz; et la lcvriere vient, si s'asiet 
a sor le pelicon a la dame. La dame esgarde .i. des boviers qui l'u 
a venuz de la charrue. Si ot .i. costel a sa ceinture. La dame saut, si 
a prant ce costel et fiert (frappe) cele levriere, si l'ocit, si que li 
a pelicon fu ensanglantez, et li foiers. Li sires regarde celle mer- 
a veille : Qu'est-ce, dame, fait-il, commant fustes vos si hardie que 
a vos osastes ocirre ma levriere?  Gommant, sire, donc ne veez 
a vos, chacunjor, commant ils atornent vos liz; il ne passeraja .iii. 
a jorz qui ne nos conviengne fere buee (lessive) por vos chiens; par 
a la mort Dieu! si les occiroies avant, toz, de rnes meins, que il 
a alassent ainsint par ceanz.....   
Au XIVÜ siecle, les bois de lit prennent moins d'importance et sont 
completement recouverts de larges draperies llottantes. Blais le 
chevet s'elev'e souvent beaucoup au-dessus de la tele de la personne 
couche-e et est compose de panneaux pleins moulures et sculptes. La 
decoration principale de ces meubles consiste dans la richesse des 
couvertures ou courtes-pointes; celles-ci sont de soie, de velours, 
de drap d'or meme, doublede fourrures. a ltem un couvertouer et 
a demi d'escarlatte vermeille fourre de menuver, pour son lit a 
a parer 2.  
Le luxe deploye a cette epoque dans les chambres a coucher des 
princes ou princesses est fait pour nous surprendre. Les lits sont 
entoures d'etoffes precicuses tissees de riches couleurs brodees d'ar- 
gent et d'or; on les surmonte de ciels avec lambrequins (gouttieres), 
courtines, dossiers, pendants (queues). 
f Le Roman des sept Sages. Le lit, dans les manoirs, etaiL dans la salle ou se rassem- 
blait la famille, dans la pieee principale, oil entraient mäme les bouviers revenant de la 
charrue pour rendre compte de l'emploi de leur journiäe. Ce passage donne Pidee des 
moeurs interieurcs des petits seigneurs de cette epoqile, chez lesquels on trouvait encore 
les habitudes patriarcales de la feäodalite primitive avec un certain amour du luxe, des 
ätoHes präeieuses, des meubles et habillements somptueux. 
' Comptes de Geoffroi de Fleuri, 1326; Compte de Fargenterie des rois zle France, 
publ. par L. Douät d'Arcq 1851.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.