Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1185710
[ LIT 1  162  
lorsqubn gardait le lit 1. Ces ruelles ctaient müme parfois de veni- 
tablcs cabinets ou elotets sans plafond. Les alcoves ne paraissent 
pas avoir me diusage avant 1e xvie siecle.  
Le X1118 siecle deploya, dans la construction et la garniture des lits, 
un luxe qui ne le cede en rien au siocle precedent. Les exemples 
peints ou sculptes et les descriptions abondent.  
a En .i vcrgier moult riche et bel 
a Fist la pucele apareillcr 
a .1. bel lit souef (Foreillicr; 
a Molz de coutcs et de blans dras 
a Qui ne n'iere pctis, Neschars, 
a Fu toute an mi la chambre pointe 
Et dans 1e roman de Guillaume d,Orange: 
Apräs mengier font les napcs ester; 
Au gentil conte font son lit atorner, 
De riches coutes et de dras LPOutremer (d'0rient)1 
Quand on recevait un hote, on lui faisait dresser un lit dans la 
salle, clest-a-dire dans la piecc principale de la maison; on se ser- 
vait donc de lits facilement transportables. On parait avoir, a cette 
epoque, abandonne presque completement le metal dans la confec- 
tion des lits. Les vignettes des manuscrits, les bas-reliefs, les repre- 
sentent faconnes de bois avec des peintures ou des sculptures,et dispo- 
ses d'une lagon particuliere. En cela, comme en tout, le X1118 siecle 
etait innovateur. Les lits de cette epoque se composent habituelle- 
ment dlune sorte de balustrade posee sur quatre pieds, avec un in- 
tervalle libre dans le milieu de l'un des grands cotes, pourpermettre 
a la personne qui veut se coucher de se placer sans efforts entre ses 
draps. Ces lits sontbas, de la hauteur d'un sofa. Latete de la personne 
couchee est relevee par plusieurs oreillers poses les uns sur les 
autres. 
Voici (fig. 4) un de ces lits 4, dont la forme et les ornements se 
reproduisent souvent dans les manuscrits du XIII? siecle. Alors on ne 
montait pas sur son "lit comme on le fait generalement aujourd'hui 
1 Voyez le mot CHAMBRE, Dict. raisonne dvzrchit. 
' Le Roman des sept Sages, 
a Vers 2773 et suiv. 
Ä Voyez le manuscr. de la {in du xme siecle, Bibl. nat., n" 8767. Ce manuscrit con- 
tient FHist. du Saint-Graal, la Branche de Jllerlin, le Roman des sept Sages, Citron. 
fab. depuis Adam jusqufä Näron, transl. du latin en frangais. Le lit represente sur notre 
gravure est copie scrupuleusement sur une des vignettes; nous n'avons fait que rcctilier 
la perspective de l'ancienne miniature.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.