Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1185675
LIT 
'l 58 
declivite a la couchette. Ces lits etaient souvent garnis, sur l'un des 
grands cotes, comme nos sofas modernes, et la sangle nüätait qulun 
roseau de cordes lacees sur les deux traverses basses. 
Nous donnons (fig. '1) un de ces lits  
A cette epoque, et plus tard encore, les personnages couches sont 
presque toujours representes nus? Il semblerait qu'on se drapait 
dans Yample linceul qui etait jete sur des amas de matelas et de 
coussins. (fetaient encore la un reste des usages antiques. Le person- 
nage represente couche, fig. 1, quoique nu, est coiffe d'un bonnet 
bizarre et que nous avons rendu tel que la vignette nous le donne. 
Ce bonnet est decore de palmettes qui paraissent etre düätoffe 
decoupee. 
Mais c'est surtout a partir du xne siecle quel'on deploya un grand 
luxe dans la confection des lits de repos. Lesmanuscrits du x11" siccle 
nous donnent des_ lits d'une grande richesse : les bois semblent cou- 
verts d'ornements incrustes, sculptes ou peints; les matelas, ornes 
de galons et de broderies, ainsi que les couvertures. Alors ces lits 
sont generalement accompagnes de courtines suspendues a des tra- 
verses ou a des ciels portes sur des colonnes. 
Les lits ne semblent pas avoir en largeur, une dimension 
extraordinaire, quoique souvent deux personnes soient couchees 
ensemble. 
Voici (fig. 2) une copie d'une vignette du manuscrit d'Herrade de 
Landsberg, de la bibliotheque de Strasbourg, representant Salomon 
couche sur un lit magnifique? Le roi est habille, la couronne sur 
la tete. Il ne faut pas prendre, bien entendu, cette representation a 
la lettre : detait la, dans les peintures anterieures au XIVO siecle, 
une maniere de designer le personnage. Parmi les fragments des 
beaux bas-reliefs du XIIIÜ siecle provenant du jube de la cathedrale de 
Chartres, onvoit encore les trois rois mages couches, reveilles par 
l'ange annoncant la naissance du Sauveur, couronnes et liabilles. Ce 
t Tire du manuscrit de la Biblioth. nat., Bible, n" 6, X0 siecle. Les vignettes au 
trait de ce manuscrit sont fort grossieres, et la perspectivc en est, comme toujours, tres- 
irregtllicre. Nous avons, tout en conservant llexnctitude du dessin, redresse ces imper- 
fections pour mieux faire comprendre la construction de ce meuble. 
2 a La pucelc ki fut moult cointe, 
a Et li valles ki moult hiax fut, 
a Se coucherent tot nut 51 nut. n 
(Le Roman des sept Sages, xm" siecle.) 
J Cette copie est räduite de moitie. Le manuscrit date du XIIE siecle et appartient ä 
Pecole rlicnanc. Il a eue brülä par les Allemands en 1870.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.