Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1185183
E3 
FAUTEUIL, s. m. (fadesteitil,faudcstctiil,faudestuefgttttdestueli), 
Clest un pliant de bois ou de metal que l'on pouvait transporter fa- 
cilement, et qui, recouvert d'un coussin et dlune tapisserie, servait 
de siege aux souverains, aux evequesäaux seigneurs : c'est a pro"- 
pFen-Ienf, parler un tronc. Le plus ancien de ces meubles connu est 
certainement le fauteuil dit de Dagobert, conserve dans le Musee 
des Souverains, provenant du tresor de Saint-Denis, et dont la 
fabrication est attribuee a saint Eloi. Nous ne reviendrons pas sur 
 ' '  a aro os de ce irecieux meuble ar M. Ch. Lenor- 
cequiaete 1111 p v  
mantg; la notice de ce savant archeologue est aussi complote que 
possible, et nous parait prouvier, de la maniere la plus evidente 
que le träne de Dagobert appartient aux premiers temps meroviii- 
giens, et n'est pas, comme on l'a pro-tendu, une chaise consulaire 
antique. Cette forme de siege se trouve d'ailleurs reproduite dans 
les manuscrits d'une cpoque fort reculee (VIIIO, 1x0 et x0 sieeles), et 
persiste jusqu'au xv" siecle. Que le  soit une tradition 
antique, cela ne peut etre nie; mais le moyen äge en fit de nom- 
breuses applications, et le fauteuil fut touJours eonsiclere comme un 
Siäge dihonneur, a Le fauteuil de l eveque, dit Guillaume Durandg, 
a designe la juridiction spirituelle qui est annexer: a la dignite pon- 
 tificale.... l) 
a E1 faudestuel ont Aymeri assis 
a Et la comtesse joste PEmpcrcriz. 
 
a E1 faudcstuef djor Paserront, 
a Illuecques le couronneront. 
1 a Faldistoriuan, sella plicatilis... n (Du (lange, Glass.)  u Däzam cathedfam uam 
faudesiolanl vacant... n (Matth. Paris, in Vilis abbat. S. Albini.) , q  
5 Illdlang. (Parchdol. par les RR. PP. Martin et Cahier, t. I, p. 157. Et 51 la suite do 
la noLicc de M. C. Lcnormant, la gravure üdble du fauteuil de Dzigobert,  
3 Ralimuzl, lib. Il, cap. XI.    
4 Guill. d'Oranga, vers 2858 ct suiv., ädit. de la Have, 1854. 
 Le Lusirlaire, mnnuscr.   
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.