Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1185165
107 
ESCABEAU 
E SCABEAU , 
et ätroit. 
m4 
(escame)  
Petit 
banc 
sans dossier, 
bas 
court, 
a Uns compains estoit assumez (assoupi) 
f: Qui ronfloit dessus une escame  s) 
Ueseabeau est plus bas que le banc et la chaise; l'inferieui' auquel 
ou permettait de s'asseoir prenait un escabeau (fig. i)? (Tetait un 
meuble commode pour causer avec les femmes, celles-ci etant assises 
sur des bancs ou des chaires; il permettait de se tourner dans tous 
les sens, de se deplacer facilement. Aussi les eseabeaux etaient-ils 
souvent triangulaires (fig. 2)? On ne s'en servait pas seulement 
Rrqffy 1 
 
  fgffllljilslrwrlmlrx, x  
EX] "M v  
 Xi 
3;, 
   
1   
comme de sieges, mais aussi comme de petites tables basses, ainsi 
que l'indique la derniere figure; on posait dessus une tasse, un pot, 
une assiette pour goütef- LBS femmes S'en servaient aussi comme 
de tabourets, lorsqu'elles travaillaient a l'aiguille et au metier, oecu- 
pations pendant lesquelles il est necessaire d'avoir les pieds eleves. 
Les meubles servant de sieges pendant le moyen age sont tifes-viaries 
de forme, de hauteur et de dimensions; autant les uns etaient fixes 
et lourds, autant les autres etaient legers et mobiles. Ces tiifferences 
ne contribuent pas peu a donner a la conversation un tour facile, 
imprevu, piquant; car, si lion veut bien le remarquer, rien n'est 
moins pittoresque qu'une reunion de personnes, hommes et femmes, 
assis tous sur des sieges de formes et de hauteurs pareilles : il semble 
qu'alors la conversation prenne quelque chose de Puniformite de 
postures qui resulte de la similitude des sieges. Nous ne savons si la 
decence y gagne, mais certainement llesprit y perd quelque chose 
' Eust. Deschamps, le Dit du jeu des däs, Xlve siizcle. 
3 Manuscr. de FHist. de Girard de Nevers. Bibl. imp., fonds la Valliüre, n" 92, Xve siäcle, 
s Ibid.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.